Ad Code

Les facteurs de progression en apnée


Les facteurs de progression en apnée


D’une manière générale, l’entrainement de l’apnéiste doit permettre d’agir sur :


 l’entrainement doit permettre d’agir sur :

  • Les facteurs mécanique et dynamique :

    • Augmenter le volume pulmonaire,
    • Assouplir le diaphragme.

  • Les facteurs chimiques :

  • Développer la tolérance à l’hypercapnie (présence excessive de CO2 dans le sang – PaCO2),

    • Développer la tolérance à l’hypoxie (diminution de l’O2 disponible pour alimenter les tissus pendant l’apnée – PaO2).

  • Les facteurs psychologiques : gestion du stress et travail du mental.

  • En assouplissant son diaphragme, l’apnéiste augmente son volume pulmonaire et les spasmes diaphragmatiques deviennent moins gênants au rupture physiologique de l’apnée .

  • 2 paramètres permettant d’augmenter la durée d’apnée ;

  • En apprenant à gérer son stress, l’apnéiste découvre l’intérêt d’une bonne maîtrise de la ventilation son impact sur le bien-être et les états de conscience modifiés dans lesquels on peut entrer .

  • Dans ce long apprentissage, l’apnéiste va acquérir une connaissance fine de son corps et de son potentiel mental et physique , ce qui va contribuer à lui donner une plus grande confiance en lui, nécessaire au dépassement de soi .
  • En cherchant à allonger la distance parcourue, qu’elle soit horizontal ou vertical
  •  l’apnéiste optimisera son entrainement physique et sa technique de nage, en adéquation avec la connaissance qu’il aura acquise de son corps, des contraintes de sa discipline sportive et de sa glisse dans l’élément liquide.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires